Encore un cas de végéphobie dans une procédure de garde d'enfant

Ce témoignage a été trouvé sur un forum végétarien (novembre 2009).

Il n'a pas été possible de retrouver la source, donc à citer avec précaution.

Je suis bouddhiste il y a 5 ans,au debut je ne mange pas de viande ni poisson ni oeuf à cause de la religion,mais petit à petit je trouve qu'on est vegetarien ou vegétalien ,c'est bien pour la santé et l'environnement,mais mon mari est protestant(un peu extême,parce qu'ils croient que jesus est le seul voie pour arriver au Dieu,les autres religions sont hérésies,mais en effet n'importe quelle réligion--- bouddhisme, christianisme,islam ou taoisme sont pareils,tout est pour le même but,pour s'aimer mutuellement et respecter les êtres vivants et les univers et pour le but de paix,mais ils sont les gens qui ont mal compris le vrai désir du Dieu,ils veulent distinguer,alors cela provoque les guerres ,les préjuges etc,comme cela, il n'y a plus de paix ou respect),mon mari déteste beaucoup bouddhisme(en réalité c'est le point crucial) ,et son pensée est très étroit,il croit si on ne mange pas de viande ,ils sont bouddhistes,il empêche mon fils et moi beaucoup,prèsque chaque repas michel n'a pas de bonne atmosphère,quand il mange ,son père le reproche,pauvre michel!Donc pour michel je veux divorcer,mon mari me dit que j'ai 90% de chance pour garder michel,mais il veut m'accuser au nom de "maltraiter enfant(ne lui donne pas de viande à manger)",je n'aurai plus de chance,et il menace michel s'il ne l'écoute pas ,il ne mange pas encore de viande,même si après divorce,il peut rester avec maman ,il veut encore demander au juge de confier michel à chez l'autre familler pour lui faire manger la viande.Maintenant nous sommes déjà allés au tribunal de nanterre,le juge était pour mon mari,et il a dit que la nutritionniste que mon mari a consulté était très connue(elle a écrit que michel était dénutrition ,mais en effet j'était chirurgienne gynécologue en chine,je comprend qu'on doit lesquelles nutritions,mais c'est dommage que je n'ai aucun diplôme francais,et ici on ne que faire attention au diplôme francais,)j'ai expliqué au juge et lui ai demandé des questions de nutritions pour l'expliquer,il n'a pu pas répondre,mais il n'a voulu pas me faire savoir cela,alors il s'est un peu nervé,il dit"c'est moi qui vous demande,c'est pas vous qui me demande,et je connais très bien tous les choses de la nutrition......"Après j'ai recu une lettre de jugemichel va recevoir les examens: medical,psychologique ,psychiatrique et examen d'orientation scolaire et professionnelle,et pendant les 6 mois (le 7 octobre ---au debut d'avril),je dois persuader michel de manger la viande ,les poissons et les oeuf.Le policier de commissaire m'a convoqué déjà une fois.Après 6 mois ,le juge dit qu'il va me convoquer ,il a déjà confié cette mesure d'investigation à l'OEUVRE DE SECOURS AUX ENFANTS.Puis que je trouve la nutritionniste est très méchante(elle a fait le faux témoignage qui a influé beaucoup sur le juge),je crois que je dois faire les examens d'abord nous -même.Je voudrais vous demander est-ce que michel pouvoir consulter un avocat pour se défendre?Dans la cantine il n'y a pas de repas végétarien,donc je dois aller chercher michel tous les midis,et je ne peux pas chercher travail.Mercie beaucoup pour votre aide.

Jacqueline

La végéphobie agit avec le plus d'assurance quand elle a en face une personne faible, parce qu'isolée, ou étrangère, ou économiquement faible, ou dans une situation familiale de conflit... En cela, elle n'est pas très différente du racisme, du sexisme, etc.

Commentaires

1. Le mercredi, mars 7 2012, 21:39 par sz

mon compagnon est végétarien depuis plus de quinze ans. quand il a rencontré son ex compagne, il l'était déja. ils ont vécu ensemble très peu de temps, mais ils ont eu un bébé ensemble. Elle n'était pas végétarienne.
ensuite ils se sont séparés, et nous nous sommes rencontrés
La maman venait manger chez nous avec sa fille , donc chez nous repas végétariens. ça c'est bien passé pendant un temps.
Depuis, c'est de nouveau la guerre pour la garde. la maman a fuit à 500km pour empêcher une Résidence alternée demandée par la papa.
mais nous avons décidé de nous rapprocher car l'éloignement est trop dur à vivre.

Depuis que la maman sait qu'on va changer de logement et se rapprocher pour redemander une Résidence Alternée, elle nous attaque sur le végétarisme de l'enfant, nous reprochant de manger bio, et de faire culpabiliser l'enfant de manger de la viande chez sa mère.
Ce sujet n'a jamais été un élément de discorde avant cette procédure de demande de résidence alternée, elle n'a jamais fait de remarque ou demandé que nous changions d'attitude même dans leur cahier de communication sensé évoqué les problèmes rencontrés, et ce pas une fois en 3ans...
De plus, elle nous attaque sur le fait qu'il serait déséquilibré pour l'enfant de manger végétarien 1semaine par mois.

un médecin pédiatre a accepté de nous faire une attestation stipulant qu'une alimentation végétarienne bien conduite ne pouvait pas être à l'origine de carences (mais malheureusement en précisant qu'une alimentation végétalienne sans oeufs ni produits laitiers provoquerait inévitablement des carences chez un enfant, mais bon, nous ne sommes "QUE" végétarien)

la petite à maintenant 5ans, et elle a commencé à poser des questions sur notre manière de manger différente. Nous n'avons jamais initié le sujet mais avons juste répondu de la manière la plus neutre possible sur ses questions. Nous n'avons pas voulu lui mentir donc on est venu inévitablement à lui dire que pour manger des animaux il fallait déja les tuer (mais on lui a dit plus soft que ça)
quand elle remarque que maman, elle, elle mange des animaux, ont lui répond que maman fait comme elle veut et que chez maman il est normal de manger comme maman, et chez papa elle mange comme son papa.
quand nous sommes dans nos familles respectives non végétariennes avec elle, et qu'il y a des produits non végé, elle peut en manger sans que nous fassions la moindre remarque, et elle sait nous demander...
bref on est très soft.

Nous avons très peur que cet argument fasse mouche devant le juge. Nous vous tiendrons informé.
Nous avons peur pour l'avenir, et encore plus pour l'équilibre psychique de l'enfant si la mère ce sert de cet élément pour la déstabiliser alors que nous avions tout fait pour que cette différence ne la perturbe pas...Nous ne souhaitons pas que la manière de manger devienne un enjeu de conflit de loyauté (genre, si je mange pas comme maman ou comme papa, ça veut dire que je l'aime moins)...

bref, on coise les doigts même si on est pas supersticieux.

Merci de ne pas publier mon adresse mail, je ne souhaite pas que mon témoignage puisse étre identifié, cela pourrait nous nuire dans la procédure.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://fr.vegephobia.info/index.php?trackback/11

Fil des commentaires de ce billet